Rechercher
  • Tipicita

Tipicita, Comment S'introspecter ?

Mis à jour : il y a un jour



Pourquoi s'introspecter ?

En ce moment si particulier de confinement, nous sommes tous amenés à devoir nous adapter à un nouveau rythme de vie, à accepter et tolérer l’attente, faire face à de nouvelles difficultés et contraintes etc… Nous sommes également amenés à nous retrouver parfois seul avec nous-même et cela n’est pas toujours évident à vivre pour certains d’entre nous . Cependant, il semblerait que passer des moments en tête-à-tête avec soi-même pourrait être une des clés de l’épanouissement psychique. Le fait de s’octroyer des moments en solo permet de s’écouter, de se poser de bonnes questions, de se souvenir de ses rêves et d’en trouver de nouveaux etc.... La solitude nous pousse à chercher au fond de nous-même qui nous sommes vraiment, à trouver nos désirs profonds, nos objectifs de vie, notre chemin de vie. Alors, effectivement, pourquoi ne pas profiter de cette situation exceptionnelle pour partir à la découverte de nous-même en utilisant l’introspection ?


Qu'est ce l'instrospection?

L’introspection vient du latin introspectus, qui signifie « regarder à l’intérieur de soi ». Ce terme désigne l’état dans lequel on est dans l’observation intérieure par la conscience, être à l’écoute de ce qui se passe en nous (comment nous vivons et ressentons nos sensations, nos émotions, nos pensées, savoir qui sommes-nous...). C'est la recherche de notre "vérité", de notre essence même, de ce qui nous compose, nous définis, la façon dont nos schémas de pensées se structurent, la façon dont nos émotions nous régissent et comment nous vivons par rapport à soi et par rapport aux autres.

Apprendre à vivre avec soi, être confronté à soi, n'est pas pour tout le monde une démarche évidente et facile, cependant l’introspection doit être une réflexion qui se fait en douceur et dans le respect de votre rythme, elle doit être un plaisir et non une corvée.


Pour réussir son introspection il est important de faire preuve de :

-Sincérité face à soi-même,

-D'humilité face à soi-même

-De compassion face à soi.

-De bienveillance face à soi-même


Nous remarquons facilement chez les autres ce qu'on ne voit pas chez soi, et tout l'intérêt de la conscience est justement d'utiliser ceci. Ce qui nous interpelle chez l'autre doit nous interpeller en nous-même : pourquoi est-ce que cela me fait réagir? en quoi cela me parle? à quoi cela revient-il chez moi? L’introspection va nous amener également à poser un regard qui va se construire progressivement de façon détachée face à nous-même, afin de nous regarder tels que nous sommes. Elle va nous confronter à notre côté sombre, nous obligeant ainsi à être humble vis-à-vis de nous-même et à faire preuve de recul, d'acceptation de nous-même et de notre entourage.

La personne face à elle-même se retrouve face à ses peurs et doit comprendre ses faces cachées pour les transcender si elle le désire. C’est pourquoi l’introspection ne se mène parfois pas seul. La personne qui tourne en rond, enfermée dans ses propres structures, qui ne trouve pas sa part d'ombre dans une introspection, ne l'aura pas convenablement menée et donc un regard extérieur peut devenir une porte de sortie indispensable. Dans ce cas, il est intéressant de se faire accompagner. En plus, de la psychothérapie ou de la psychanalyse par exemple, la kinésiologie spécialisée peut, en soutien, vous aider à vous poser les bonnes questions et surtout à y trouver des réponses là où vous pensez qu’il n’y en a pas. La Kinésiologie spécialisée est une pratique professionnelle destinée à favoriser un état d’équilibre et de bien-être physique, mental, émotionnel et énergétique. Elle se compose de différentes techniques d’accompagnement dont le One Brain® - Three in One Concepts® - qui est une technique éducative américaine de gestion du stress et des émotions. N’oubliez pas que si vous voyez l'ombre, la lumière existe aussi en vous-même. Alors à vous de choisir là où vous souhaitez aller.


Nous avons tous également besoin d’encouragement, de stimulation, de soutien pour nous réaliser, n’hésitez donc pas à solliciter votre entourage, famille, amis, professeurs, membres d'associations, etc... pour vous aider dans vos projets. Essayez de réfléchir aux soutiens dont vous auriez besoin et recherchez-les. En attendant, aimez ce que vous faites et mettez-y le meilleur de vous-mêmes.


Les bienfaits de l'instrospection

L’introspection est nécessaire pour notre bonheur car nous connaître nous permet de prendre conscience de nos besoins, d’apprendre à nous accepter et à nous aimer tel que nous sommes. Faire une pause pour prendre de la hauteur sur notre vie, nous permet de savoir ce que l’on veut et de faire des choix en mettant en place de nouveaux comportements en adéquation avec qui l’on est. L’introspection participe à notre bonheur en nous aidant à mieux vivre avec les autres. En effet, être mieux connecté à nous-même, à nos émotions, nous permet de mieux réagir face aux autres et d'anticiper nos propres réactions.

L’introspection nous aide à :

Nous détacher de préjugés, de certitudes acquises et de faire preuve d'esprit critique envers nous-même

Comprendre que notre propre ignorance de nous-même est le point de départ de la sagesse.

Ne pas répéter les schémas qui nous causent de la souffrance,

Définir ce qu’est le bonheur pour nous et à le vivre,

Nous éloigner des personnes qui sont toxiques pour nous,

Apprendre à être à l’écoute de soi-même, de nos émotions,

Faire face à nos peurs et à notre anxiété

Prendre de la distance sur nos problématiques du temps présent afin d’obtenir une perception de notre réalité plus large

Prendre les meilleures décisions basées sur la situation présente en étant responsable de nos choix, en étant acteur de notre vie

Evoluer et grandir en tant qu’individu.





« Sachez enfin qui vous êtes. Comment pouvez-vous vivre avec quelqu’un que vous ne connaissez pas ? »

Jacques Brosse




Comment s'introspecter ?

Tout ce travail que vous allez entreprendre va vous conduire à identifier ce à quoi vous aspirez le plus, votre ou vos aspirations profondes, ce que vous voulez faire dans les différents domaines de votre vie.

Le questionnement est la part la plus importante de l’introspection. Se poser les bonnes questions pour y trouver des réponses. Le but des questions est de vous inviter à la réflexion, à la prise de recul par rapport à ce que vous êtes en train de vivre. Certaines réponses ne viendront pas forcément tout de suite, alors soyez attentifs aux indices que la vie peut vous offrir comme des coïncidences, des synchronicités.

Le plus important est de :

-Prononcer les questions à haute voix et de voir ce que cela provoque en vous,

-Ecrire les questions et d’essayer d’y répondre tranquillement sans réfléchir. Si la réponse ne vient pas faites une pause et reprenez le questionnement à un autre moment.

Il existe d’innombrables questions pour vous aider à nous introspecter selon les thèmes sur lesquels vous souhaitez travailler. Pour commencer le plus important est que vous choisissiez le thème qui vous parle le plus, ce qui vous fait vibrer. Soyez à l’écoute de votre intuition et de votre cœur pour cela. Pour vous aider voici quelques exemples de questions sur différents thèmes d’introspection.

1 – Pour faire un bilan sur vos différents domaines de votre vie. Où en suis-je dans chacun des domaines de ma vie ?

Selon Frederic Hudson (Docteur de l’université de Columbia, fondateur du célèbre Fielding Institute en 1973 et coach pour Motorola, Harley Davidson et bien d’autres grandes entreprises) la vie se décompose en 5 domaines de vie qui coexistent :

-Le domaine professionnel (c’est le monde du travail au sens large, lié à notre carrière, au fait par exemple de rechercher un emploi et d’être dans l’action de cette recherche etc…),

-Le domaine Familial (au sens large également)

-Le domaine du couple (la personne qui partage notre vie intime)

-Le domaine personnel (ce que l’on fait pour nous et nous-même uniquement, ex pour notre santé, notre bien-être, de la lecture etc…)

-Le domaine de social (nos interactions avec les autres, tout ce que l’on fait avec nos amis ou le monde associatif par exemple)

Si vous en ressentez le besoin, libre à vous de rajouter un autre domaine de vie dans lequel vous vous reconnaissez comme les finances par exemple. A vous de voir en fonction de ce que vous ressentez.

A - Dessinez un cercle sur une feuille libre.

Puis matérialiser, par des parts de camemberts, tous les domaines qui sont présents aujourd’hui dans votre vie. L’ensemble des domaines existants dans votre vie doit remplir l’intégralité du cercle. Plus la part de camembert est importante, plus le domaine est présent. Vous pouvez y mettre des pourcentages également.

Ensuite, regardez le schéma. Que vous évoque-t-il dans votre vie d’aujourd’hui ? Que ressentez-vous en l’observant ? La proportion des camemberts pour chacun des domaines de votre vie d’aujourd’hui vous convient-elle ?

B - Retournez la feuille ou bien prenez-en une autre.

Imaginez que vous vivez votre vie idéale et qu’il n’y a plus aucune contrainte pour vous dans aucuns domaines de votre vie.

Dessinez à nouveau un cercle et matérialisez les parts de camembert pour chacun des domaines de vie.

Que pensez-vous de votre nouveau schéma. Que ressentez-vous ? Comment vous sentez vous dans votre corps ?

C - Retourner la première feuille et de comparer les 2 schémas. Qu’en ressort-il ? Qu’est ce qui est différent ? Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Quelles sont les améliorations que vous pourriez opérer dans votre environnement, votre comportement, vos capacités pour vous sentir mieux dans chacun des domaines principaux de votre vie ?

-Qu’aimeriez-vous exprimer davantage dans les différents domaines de votre vie ?

- Quelles sont les ressources qui vous sont nécessaires pour réaliser ces améliorations ?

- Quel plan mettre en place pour obtenir ces changements ?

- Par quels petits défis personnels, actions, commencer ?

- Qu’est-ce-que vous attendez des changements opérés ?

Grâce à ce questionnement vous pourrez vous fixer des objectifs réalisables pour évoluer à votre rythme dans votre vie. Rien ne sert donc de s'imposer une multitude de changements radicaux, commencez par vous poser, par exemple, la question suivante :

-Si j'avais une baguette magique, quelle unique chose je changerais dans ma vie ?

2 – Pour comprendre et faire face à une problématique :

Les questions inductives peuvent nous aider à trouver des réponses, des solutions, face à un problème qui nous est difficile à gérer.

Qu’est-ce que j’ai à apprendre de cette situation que je vis difficilement actuellement ? Cette question est inductive car elle présuppose que j’ai quelque chose à apprendre. Si vous n’arrivez pas à trouver une réponse, je vous invite à vous poser la question suivante : Qu’est-ce que je pourrai apprendre de cette situation ?

Qu’est ce qui est, ou pourrait être, positif dans cette situation ?

Qu’est-ce qui est, ou pourrait être, bénéfique pour moi dans cette situation ?

Quel est le bénéfice à rester bloqué dans cette situation ?

Qu’est-ce que je suis prêt à faire dans le but que la situation se passe comme je le souhaite ?

Qu’est-ce que je peux apprendre de cela pour mieux vivre dans le futur ?

Pour apprendre à être patient, à apprécier le processus et donc à ne pas être focalisé sur le : « j’apprécie ma réussite ou ma victoire »

Demandez-vous : Comment puis-je apprécier, le processus que je suis en train d‘accomplir, l’effort que je suis en train de fournir, pour avancer sereinement et dans l’enthousiasme ?

Comment puis-je utiliser ce qui se passe au service d’autrui ?

Qu’est ce que je peux arrêter ou ne pas faire qui puissent améliorer la situation maintenant ?




« Celui qui en sait beaucoup sur les autres est peut-être instruit, mais celui qui se comprend lui-même est plus intelligent ».

Lao Tseu





3 – Pour comprendre votre vie personnelle :

- Si vous deviez raconter l’histoire de votre vie, par où commenceriez-vous et que diriez-vous? Par quelles étapes clés passeriez-vous ? Quels sont les évènements clés, les tournants de votre vie ? A quelles dates précises correspondent-ils ? Quelles sont vos meilleurs souvenirs, les périodes les plus heureuses sur le plan personnel, les plus épanouissantes sur le plan professionnel ? A quels moments se situent-ils dans votre vie ? Quels aspects de votre personnalité ont-ils nourris ?

Quelles sont les périodes les plus difficiles pour vous, sur le plan personnel ? sur le plan professionnel ? Qu’est-ce que cela vous a apporté, a fait grandir en vous, quels enseignements en tirez-vous ?

Quelles ont été pour vous vos premières expériences du monde professionnel : études, stages, premiers emplois ? N’hésitez pas à être exhaustif.

Quand avez-vous changé d’environnement professionnel ? Tentez de répondre en expliquant les raisons de ces changements. Quand se situent vos périodes de cessation d’activités, formations ou chômage ? Qu’est-ce que ces périodes vous ont apporté ?

Quelles personnes avez-vous rencontrées qui ont exercé une forte influence sur vos choix ? Quels sont les enseignements clés que vous avez reçus de ces personnes ?

Quels ont été les évènements familiaux les plus marquants pour vous (sur votre parcours professionnel et personnel) : arrivée d’un petit frère ou sœur, vie de couple, naissance de vos enfants, séparations, maladies, décès de personnes proches, déménagements, échec, etc. Quels engagements associatifs ou bénévoles avez-vus eu et sur quelles périodes ?

En relisant ces différents évènements marquants, et en faisant le parallèle entre vie personnelle et vie professionnelle, qu’en retirez-vous pour vous-même ? Quel évènement extérieur vous a particulièrement marqué ?

Parmi tout ce que vous avez pu réaliser jusqu'à ce jour, de quoi êtes-vous-le plus fier ?

4 – Pour apprendre à mieux vous connaitre :

Comment je me décris en 5 mots ?

Suis-je fidèle à moi-même ?

Comment je me sens par rapport à moi-même ?

Quelle est mon humeur dominante ? Est-ce une habitude ?

Quelle partie de moi-même je cache/ je refoule/ je nie ?

Quelles sont mes principales peurs ?

Qu’ais-je besoin de me pardonner et à qui dois-je pardonner pour avancer sereinement dans ma vie ?

Quelles sont mes plus grandes réussites ? De quoi êtes-vous le plus fier dans votre vie ?

Qu’est-ce que j’aime chez moi ?

Quel est mon livre, mon film, aliment, animal, couleur, lieu préféré ?

Qui aimerais je devenir ? Quel est mon plus grand rêve ? (Décrivez-le précisément)

On me propose de devenir qui je souhaite durant une journée : qui sui-je et pourquoi ?

Que signifie pour moi avoir une vie pleine et riche ?

Quelle est ma définition du bonheur et de la réussite ?

S’il me restait un an à vivre, qu’est-ce que je ferai concrètement ?

Si aujourd’hui était le dernier jour de ma vie aurais-je les mêmes projets aujourd’hui ?

Qu’est-ce que je fais des choses qui comptent le plus dans ma vie ? Pourquoi ?

Que dois-je changer chez moi pour me développer personnellement ?

Qu’est-ce que je veux le plus dans ma vie ? Quels sont mes envies ? mes désirs profonds ?

Qu’est ce qui est pire : échouer ou ne jamais essayer ?

Quelle est la seule chose dont j’aimerais que les autres se souviennent de moi à la fin de ma vie ?

Quelles sont mes valeurs fondamentales ? Pour vous aider à les identifier : https://www.tipicita-kinesio.com/post/tipicita-comment-connaitre-les-valeurs-qui-me-motivent

Quelles sont mes 3 plus grandes forces ?

Quelles sont les personnes qui m’inspirent le plus ? Pourquoi ?

Qu’est ce qui me met en joie ? Quelles sont les 10 choses pour lesquelles j’éprouve de la gratitude ? Pour en savoir plus : https://www.tipicita-kinesio.com/post/la-gratitude-cinq-astuces-pour-remplir-sa-vie-de-bonheurs-simples-en-quelques-minutes-seulement




« Ta vision deviendra claire que lorsque tu regarderas dans ton cœur ». Carl Gustav Jung





5 – Pour trouver votre ou vos passions :

Quelles sont les choses que vous regretteriez de n’avoir jamais faites ?

Quels sont vos rêves d’enfant ? Les choses qui restent enfouies au fond de vous ?

N’existe-t-il pas des métiers que vous avez toujours secrètement imaginé réaliser ?

Il y a-t-il des expériences que vous n’avez jamais vécu mais qui manquent désespérément à votre vie ?

Prenez 15- 20 minutes pour lister tout ce qui vous passe par la tête à cette question. Utilisez également les questions ci-dessus par rapport à vous-même, ou bien d’autres questions qui pourraient vous venir à l’esprit. Ne pas arriver à identifier une u plusieurs passions n’est pas une fatalité. Le tout est de prendre le temps nécessaire pour les trouver et les pratiquer. Ces efforts ne seront jamais du temps perdu sur la longue route de votre développement personnel. C’est le meilleur chemin envisageable vers la réussite et le bonheur.

6 – Pour faire le tri dans votre entourage, votre environnement extérieur, que ce soit en amitié, en amour, avec vos relations professionnelles etc…

- Qu'est-ce-que j'attends d'un ami, de telle ou telle personne ?

- Quelle sorte d'amie suis-je ? Quel type de collaborateur, de manager suis-je ?

- Quels sont mes besoins et mes désirs en amitié, en amour etc… ?

- Dans l’histoire de mes amitiés, de mes relations professionnelles, etc… est-ce qu’il y a des « schémas » de répétition ? Suis-je plutôt dominant ou dominé ? bourreau ou victime ? à l’écoute ou plaignant ? conciliant ou autoritaire ? etc…

- Ai-je des relations qui sont toxiques ? sont-elles vampirisantes pour moi ?


7 – Pour contacter son enfant intérieur et se regarder un moment avec plus de tolérance, de bienveillance et de compassion :

Et si vous aviez la possibilité de vous adresser à l’enfant que vous avez été, que lui diriez-vous ?

Revoyez-vous, enfant (petite enfance) et redessinez les contours de cet enfant que vous étiez. Quels étaient vos rêves ? aviez-vous des doutes, des peurs ? Comment viviez-vous ? Que ressentiez-vous ? Quelles étaient vos attentes, vos envies, vs aspirations ? Qu’aimiez-vous faire ? Quels étaient vos jeux, dessins animés, films, etc… préférés ? Quels métiers souhaitiez-vous faire ? Aviez-vous des amis imaginaires ? etc…

Et si vous écriviez maintenant à cet enfant, qu’aimeriez-vous lui dire ? Qu’aimerait-il entendre ? Aurait-il envie de vous dire quelque chose ? etc…

Cet exercice peut se décliner à d’autres âges de votre vie, votre plus petite enfance, votre adolescence, vos 20 ans, 30 ans etc… Nous oublions souvent que l’adulte que nous sommes aujourd’hui est aussi le bébé, l’enfant, l’ado etc… que nous avons été. Reprendre contact avec cet enfant, cet adolescent etc… que nous avons été, nous permet de prendre du recul sur nous-même, de nous comprendre, de nous pardonner, d’élargir notre perception de la réalité et retrouver le champ des possibles.


Que vous soyez seul ou en famille, profitez du temps qui vous est offert pour vous retrouver avec vous-même en étant créatif !

Prenez soin de vous et gardez le contact avec vos proches.


Si vous souhaitez être accompagné pour apprendre à mieux vous connaitre, si vous avez toujours l’impression d’être prisonnier de votre vie professionnelle ou personnelle, si vous êtes déterminé à reprendre votre vie en main en y donnant un sens profond pour vous, n’hésitez pas à me contacter via mon site internet ou bien par téléphone pour bénéficier d'un appel clarté de 30 minutes gratuit.



ME CONTACTER
  • Facebook - White Circle

Transition de vie

Stress / Anxiété

Grossesse / Infertilité

Douleur émotionnelle

Séparation / Divorce

Mutation / Licenciement

Arrêt carrière sportive

Emmanuelle Launay

Praticienne en kinésiologie

(certifiée One Brain® - Three in One Concepts®)

Coach de vie et d'entreprise certifiée RNCP

Tél: 07 87 14 79 13

295 avenue de la République

33200 Bordeaux

14 rue Richard Wagner

33700 Mérignac

© 2019 Emmanuelle Launay. Créé avec amour par Prescillia Alliot - JOYA COMMUNICATION - www.joyacom.com